30 universitaires et une conviction : l'importance d'un débat ouvert et accessible

Compétitivité : une question d’horizon

couv 2013essai1Le débat sur la compétitivité a rebondi l’automne dernier en France, avec le rapport Gallois, mais il se pose également avec acuité dans les pays européens en crise, aux États-Unis et au Japon.
La compétitivité soulève d’emblée un problème d’arbitrage entre court terme et long terme. Par exemple, on sait qu’une dévaluation fiscale accroît à court terme la compétitivité/prix des entreprises, mais non à long terme, la hausse des salaires ayant tendance à annuler progressivement la réduction des coûts.
À long terme, la politique de compétitivité se confond avec la politique de productivité et d’innovation. Toutes ces politiques sont longues à mettre en oeuvre et mettent du temps à donner des fruits. 
L’articulation entre les politiques de compétitivité de court terme et de long terme pose un problème d’affectation des moyens publics. Mais cet arbitrage ne saurait être réduit à cette contrainte de financement : soutenir les marges des entreprises à court terme permet de préparer l’avenir en améliorant leurs capacités à investir dans la productivité et l’innovation.

Avec les contributions de:

  • Agnès Benassy-Quéré « Lost in Competitiveness »
  • Claudia Buch « External Competitiveness and the Role of the Financial System »
  • Jean-Luc Placet « Les marges de manoeuvre de la compétitivité »
  • Maurizio Borletti « How to Make a Bankrupt Department Store into a Winner »
  • Jaime Garcia-Legaz Ponce « Making Changes Permanent »
  • Nicolas Tissot « Le combat de la différenciation »
  • Sharan Burrow « Do not Let the American Corporate Model Win »
  • Philippe Mabille Modérateur

Accédez à l’intégralité de la session en pdf – partie 1
Accédez à l’intégralité de la session en pdf – partie 2

Les Thématiques