30 universitaires et une conviction : l'importance d'un débat ouvert et accessible

La déclaration finale du Cercle des économistes

0164La Déclaration Finale des Rencontres Économiques d’Aix en Provence a été présentée en clôture de l’événement, le dimanche 3 juillet 2016, par Jean-Hervé Lorenzi, président du Cercle des Économistes. Ce document présente une pensée commune des Économistes du Cercle, il est inspiré de leurs travaux préalables et des idées fortes qui sont ressorties des Rencontres Économiques d’Aix en Provence 2016.

La Déclaration Finale est avant tout une ouverture au débat économique autour de sujets qui apparaissent cruciaux au Cercle des Économistes.


Dans un monde de turbulences, qu’attend-on d’un pays?

12 mesures pour définir les souverainetés
(Version abrégée)

Déclaration finale Aix 2016 version longue

Nous avons vraisemblablement franchi, ces derniers mois, une nouvelle étape dans l’incertitude au niveau mondial, la montée de sentiments identitaires, de formes variées de violence, de tentations isolationnistes et la perception de plus en plus vive d’un accroissement marqué et insupportable des inégalités et des freins que cela suscite en matière de croissance. Et surtout, il y a cette difficulté de la part des femmes et des hommes politiques à comprendre les mouvements démographiques et géostratégiques auxquels nous sommes confrontés. Le Brexit est une illustration de ces évolutions désordonnées, de la difficulté à maîtriser les évènements tant pour ceux qui l’ont décidé que pour ceux qui auront à négocier les nouvelles relations entre l’Union européenne et le Royaume-Uni.

Cinq mots viennent aujourd’hui cristalliser cette nouvelle réalité sans que l’on en maitrise parfaitement le contenu : souveraineté, pays ou nation selon la langue utilisée, coopération, réforme et enfin proximité. Tous ces mots ont une grande force mais comportent aussi de nombreuses ambiguïtés. Ambiguïtés d’autant plus dangereuses qu’elles fondent en même temps qu’elles biaisent la majorité des clivages politiques.

Dans cette perspective, nous sommes convaincus qu’il faut à la fois retrouver des structures de coopération mondiale et européenne beaucoup plus fortes, adaptées aux mutations technologiques en cours et à l’existence de pays qui souhaitent conserver une part importante de leur souveraineté.

Les douze propositions élaborées lors de la 16e édition des Rencontres Économiques d’Aix-en-Provence par le Cercle des économistes ont un caractère commun: redonner aux politiques mondiales, européennes, françaises et locales le support d’une souveraineté explicite, c’est-à-dire de territoires de décision parfaitement définis et au sein desquels il est réellement possible d’agir.

 

12 mesures pour redéfinir les souverainetés

 

A l’échelle du monde

  1. Faire émerger de nouvelles formes de coopération mondiale associant négociations entre Etats et acteurs de la société civile 
  1. Créer une autorité internationale de protection et de sécurité des données personnelles

 

A l’échelle de l’Europe

  1. Insister fermement pour que les négociations avec le Royaume-Uni s’entament rapidement et avoir pour objectifs le maintien de la cohésion de l’Union et l’ancrage des Britanniques au continent
  1. Entériner le principe d’une Europe à plusieurs vitesses et réserver des politiques de plus forte intégration, notamment le policy mix, à un noyau dur représenté par la zone euro
  1. Relancer l’Union européenne autour de 4 axes : fiscalité, gestion des frontières, innovation, défense
  1. Créer un espace culturel européen à travers la mobilité

 

A l’échelle de la France

  1. Donner la priorité absolue à l’éducation et la formation
  1. Faire de la politique du logement un vecteur d’intégration et de lutte contre les inégalités
  1. Mettre en place une fiscalité favorisant l’épargne longue et l’initiative entrepreneuriale
  1. Lancer les bases d’une « société de la seconde chance »
  1. Créer un contrat de travail unique, équilibré, à droit progressif 
  1. Instaurer l’obligation d’évaluer toutes politiques publiques et d’instaurer un débat public sur les résultats

Les Thématiques