30 universitaires et une conviction : l'importance d'un débat ouvert et accessible

Déséquilibres internationaux et évolutions démographiques

couv Actes 2014 bon« Ces vingt dernières années ont connu une croissance spectaculaire en Asie qui réduisait les inégalités avec  les pays occidentaux. En parallèle éclatait la crise financière. S’il est difficile d’anticiper le monde dans vingt ans, les principaux facteurs qui vont le façonner sont pourtant déjà là. Le vieillissement démographique de l’Occident devrait être le principal facteur de recul des taux d’épargne à long terme et distordre l’allocation de l’épargne mondiale. Ces déséquilibres mondiaux de l’épargne et de l’investissement posent un réel roblème d’instabilité et d’insoutenabilité. Ils conditionnent la croissance potentielle et pèsent sur les évolutions relatives des différentes régions du monde. Dans ce contexte, comment les différences d’endettement et d’évolutions démographiques vont-elles orienter l’épargne et les investissements mondiaux ? Quelle sera la place de l’Afrique dans cet équilibre modifié ? Quelle capacité auront les pays occidentaux pour retrouver une capacité d’épargne afin de dégager des marges de manoeuvre budgétaires publiques et privées et financer leursinvestissements ? »

Avec les contributions de :

  • Laurence Boone: « Combattre la stagnation séculaore »
  • Christian Grataloup : « Petit historique de la démographie mondiale »
  • Lu Ming : « How can China Solve the Ageing Population Issue? »
  • Shotaro Oshima : « Japanese Challenges »
  • Pierre Sellal : « L’Europe et ses politiques face aux évolutions démographiques »
  • Henrik Enderlein : « Histoire du géant qui rapetissait »
  • Eric Lombard : « Investir l’épargne : une équation complexe »
  • Emmanuel Kessler :  modérateur

Accéder à l’intégralité de la session en pdf

Les Thématiques