30 universitaires et une conviction : l'importance d'un débat ouvert et accessible

La fin de la dictature des marchés ?

Sous la direction de David Thesmar

Avec les textes de :

Patrick Artus
Jean-Paul Betbèze
Laurence Boone
Henri Elbaz
Jacques Hamon
Bertrand Jacquillat
Jean-Hervé Lorenzi
Olivier Pastré
Christian Stoffaës

thesmar_fin_dictature.inddEn ces temps de crise financière, les marchés font l’unanimité contre eux : on les accuse d’affamer les peuples en spéculant sur les matières premières, ou de saper les fondements de la démocratie en mettant les États sous tutelle. Mais la crise n’explique pas tout. Les marchés sont devenus très complexes. Ils semblent avoir abandonné leur rôle de « financiers » de l’économie pour devenir des casinos virtuels (dérivés de crédit, traders-robot programmés par des docteurs en physique, bonus et prise de risques insensés qui peuvent pousser des banques à la faillite…). Les politiques, les entrepreneurs et les citoyens ne comprennent plus l’utilité des marchés ; ils seraient devenus néfastes.

Cet ouvrage reprend ce débat. Comme souvent en économie, le diable est dans les détails. A travers leurs analyses approfondies, les contributeurs de ce livre rappellent que les marchés restent utiles mais en diagnostiquent les dysfonctionnements. Ils déduisent des pistes de régulation, pour des marchés utiles, encadrés et réconciliés avec la société.

Ce thème a réuni 1400 personnes, lors du grand débat organisé par le Cercle des économistes et NYSE Euronext à l’Université Paris Dauphine le 16 février dernier. Retrouvez l’intervention de Jacques de Larosière et tous les intervenants de cet événement.

Une co-édition PUF – Descartes & Cie . 12,50 €

www.editions-descartes.fr
www.puf.com

ISBN : 978-2-13-060630-7

12,50 €

Les Thématiques