30 universitaires et une conviction : l'importance d'un débat ouvert et accessible

Investissement, accélérateur de l’Histoire du Monde

couv Actes 2014 bon« Quel avenir voulons-nous inventer ? Alors que certains en viennent à interroger la nécessité même de la croissance et que les NTIC fluidifient les échangent internationaux, la question n’est pas anodine. La crise a aggravé la défiance dans l’économie, dans les marchés. Compte tenu des défis mondiaux auxquels la communauté internationale est confrontée, un sursaut de l’investissement est nécessaire. Le cadre institutionnel global est-il assez propice à cet effort d’investissement ? Sinon, comment relancer les négociations sur un accord multilatéral ? Les investissements souverains doivent-ils faire l’objet d’un traitement particulier ? À l’heure où la démographie fera peut-être de l’Afrique un foyer d’innovation et où certains émergents utilisent leurs fonds souverains comme un outil diplomatique et d’influence, le soft power et les politiques multilatérales permettront-ils aux grandes puissances de maintenir leur position ? Ou au contraire, les nouveaux conflits ferontils émerger le rééquilibrage géopolitique tant de fois annoncé ? »

 

 

Avec les contributions de :

  • Jean Pisani-Ferry
  • Mario Monti
  • Laurent Fabius
  • Montek Singh Ahluwalia
  • Kenneth Rogoff
  • Nicolas Beytout :  modérateur

Accéder à l’intégralité de la session en pdf

 

 

Les Thématiques