Des universitaires avec une conviction : l’importance d’un débat ouvert et accessible

30 Nuances – 18

Lundi 10 décembre, Emmanuel Macron a tenté de calmer la colère des gilets jaunes en annonçant une série de mesures fiscales et sociales, saluées par certains protestataires alors  que d’autres les jugeaient insuffisantes pour arrêter leur mobilisation. Augmentation de 100 euros des salaires au niveau du Smic, exemption de la hausse de la CSG pour les retraités gagnant moins de 2.000 euros par mois, heures supplémentaires payées sans impôts ni charges… le président de la République a annoncé plusieurs nouveaux gestes face à ce qu’il a appelé « l’état d’urgence économique et sociale ». Prononcé depuis l’Elysée, ce discours était présenté comme décisif pour le président, confronté à la crise politique la plus grave depuis le début de son quinquennat il y a dix-huit mois. Suffira-t-il à y mettre un terme ? C’est toute la question.

L’exécutif va maintenant tenter de convaincre que les annonces présidentielles répondent aux demandes des Français, tous les citoyens, même ceux qui ne bloquent pas les routes, mais qui soutiennent le mouvement par procuration. Seulement voilà, ces mesures coûteront, au bas mot, dix milliards d’euros. Dix milliards de dépenses nouvelles, ou de manque à gagner avec des rentrées fiscales en moins. Le président de la République a bien pris soin de ne pas parler chiffres et de laisser la besogne au Premier ministre, Edouard Philippe.

Emmanuel Macron ne s’est pas aventuré sur le terrain miné des milliards nécessaires, encore moins sur celui d’une réduction de la dépense publique. Elle qui serait la bienvenue, pour ne pas dire nécessaire. Réduire le train de vie de l’Etat et consacrer les économies aux nouveaux déploiements prévus. Mais rien de tout cela. Au contraire. Le président de l’Assemblée nationale, Richard Ferrand, a d’ailleurs prévenu dès le lendemain des annonces présidentielles que la France allait devoir sans doute creuser le déficit public. De manière « strictement temporaire », certes, mais la perspective ne fait plus de doute.

Comme à son habitude, 30 Nuances d’éco apporte les éclairages nécessaires pour comprendre le débat économique et social en France. Les trente membres du Cercle des économistes analysent, décryptent et commentent ici, les faits marquants de cette actualité quotidienne. Cette nouvelle édition est en grande partie consacrée à la colère sociale que la France connaît, de manière violente, depuis près d’un mois. Comment Emmanuel Macron peut reprendre la main ? Le temps de l’aggiornamento politique et fiscal est-il arrivé ? Comment mieux redistribuer les fruits de la croissance ? Autant de questions qui trouvent ici réponses, au milieu d’autres sujets comme l’avenir de Renault, l’impact du bras de fer commercial entre Washington et Pékin, ou encore la volatilité des marchés financiers et pétroliers. Excellente lecture.

POLITIQUE ECONOMIQUE – CRISE SOCIALE
Edouard Philippe répond aux gilets jaunes 04/12/2018

Un moratoire sur la hausse des taxes sur les carburants, finalement remplacé par une suspension pure et franche du dispositif, le recul est censé apaiser le mouvement des « gilets jaunes ». Le président de la République doit-il changer de cap ?

https://www.franceculture.fr/emissions/journal-de-12h30/journal-de-12h30-du-mardi-04-decembre-2018

#CriseSociale #GiletsJaunes #carburants #taxes

POLITIQUE ECONOMIQUE – CRISE SOCIALE
Petit traité de macroéconomie à l’usage des gilets jaunes 04/12/2018

La revendication de soutenir le pouvoir d’achat par la baisse des impôts sur les ménages ou par l’augmentation des salaires bénéficie d’une forte popularité en France. Malheureusement, il faut revenir aux réalités et comprendre que quelques mécanismes macroéconomiques simples s’imposent. Augmenter les salaires et baisser les impôts mènerait mécaniquement à l’augmentation du chômage, surtout chez les peu qualifiés.

https://www.lepoint.fr/invites-du-point/patrick-artus/artus-petit-traite-de-macroeconomie-a-l-usage-des-gilets-jaunes-04-12-2018-2276377_1448.php PDF

#PouvoirDAchat #salaires #revenus #emploi #chômage #GiletsJaunes #taxes

POLITIQUE ECONOMIQUE – FISCALITE
Le gouvernement devrait mettre sur pied un « Grenelle de la fiscalité » 03/12/2018

Pour sortir de l’impasse et financer un coup de pouce sur les retraites, il convient de rétablir temporairement une taxation des très hauts revenus, voire une sortie provisoire de la contrainte européenne des 3% de déficit budgétaire par rapport au PIB.

https://www.lemonde.fr/idees/article/2018/12/03/pour-l-economiste-philippe-aghion-il-faut-retablir-une-nouvelle-forme-d-isf-pour-sauver-les-reformes_5391824_3232.html

#fiscalité #CriseSociale #GiletsJaunes #déficit #ISF#taxes

POLITIQUE ECONOMIQUE - CRISE SOCIALE
L’avenir va être très dur pour les Français 29/11/2018

Les Français protestent aujourd’hui contre la faible progression de leur pouvoir d’achat, contre la hausse de la pression fiscale, contre la disparition de « l’ascenseur social » avec la fin de l’amélioration de la qualité des emplois. Malheureusement, les difficultés structurelles de l’économie française et la nécessité d’un certain nombre d’ajustements structurels vont conduire à une dégradation encore plus forte de la situation des Français. Les fragilités de l’économie française et la nécessité d’ajustements structurels vont dégrader la situation.

https://www.lepoint.fr/invites-du-point/patrick-artus/artus-l-avenir-va-etre-tres-dur-pour-les-francais-27-11-2018-2274708_1448.php PDF

#crise #PouvoirDAchat #revenus #salaires #GiletsJaunes

POLITIQUE ECONOMIQUE – ACTUALITE SOCIALE
Les bénéfices de la croissance se dissipent avant de parvenir aux individus 29/11/2018

Les analyses de la fronde des gilets jaunes ont surtout mis l’accent sur la répartition des revenus et prélèvements selon les catégories sociales et le lieu d’habitation. Les tensions sociales actuelles témoignent de la difficulté à préserver le revenu individuel dans un contexte de mutation démographique, environnementale et commerciale.

https://www.lemonde.fr/idees/article/2018/11/29/jean-pisani-ferry-les-benefices-de-la-croissance-se-dissipent-avant-de-parvenir-aux-individus_5390107_3232.html

#GiletsJaunes #GrogneSociale #revenus #PouvoirDAchat #inflation

POLITIQUE MONETAIRE
Pourquoi la Fed doit résister à la pression de Trump ? 28/11/2018

Depuis l’été, Donald Trump ne perd pas une occasion de vilipender la Réserve fédérale américaine (Fed),  allant même jusqu’à la qualifier de « folle » et jusqu’à faire d’elle et de sa politique de relèvement des taux d’intérêt la « plus grande menace » pour la croissance américaine et pour les marchés financiers. La Réserve fédérale doit maintenir le rythme annoncé pour son resserrement monétaire.

https://lecercledeseconomistes.fr/pourquoi-la-fed-doit-resister-a-la-pression-de-trump/

#Fed #BCE #TauxDIntérêt #PolitiqueMonétaire #DonaldTrump

POLITIQUE INDUSTRIELLE
Renault peut-il continuer seul ? 26/11/2018

L’industrie française se serait bien passée de l’affaire Renault-Nissan. Les semaines à venir livreront les clefs d’une équation aujourd’hui inconnue : quel avenir pour la cohésion du premier constructeur automobile mondial. Pour Jean-Marie Chevalier, la pérennité du groupe peut être assurée, mais au prix de grandes difficultés.

https://lecercledeseconomistes.fr/renault-peut-il-continuer-seul/

#Renault #CarlosGhosn #Nissan #Mitsubishi #automobile #Japon

FISCALITE
Comment Macron peut reprendre la main ? 25/11/2018

Le couple exécutif est confronté à une fronde sans précédent contre la hausse des prix du carburant. Après l’annonce de mesures fiscales pour désamorcer la crise, le gouvernement prévoit des débats dans toute la France sur les transformations à venir liées au projet de loi sur les mobilités et à la programmation pluriannuelle de l’énergie. Le président de la République peut-il reprendre la main, sur le plan fiscal, économique et social ? Si oui  comment ?

https://lecercledeseconomistes.fr/debrief-eco-2018/

#GiletsJaunes #EmmanuelMacron #EdouardPhilippe #fiscalité #impôts #énergie #gasoil

Les Thématiques