30 universitaires et une conviction : l'importance d'un débat ouvert et accessible

Cahier n°3 : Les obstacles à la croissance européenne

Sous la direction de Patrick Artus
Avec la participation de:
  • Agnès Benassy-Quéré
  • Pierre Jacquet
  • Anne Perrot
  • Jean Pisani-Ferry
et les réactions de:
  • Charles-Albert Michalet
  • Olivier Pastré
  • Christian Saint-Étienne

L’insuffisance de l’investissement productif et des gains de productivité en Europe, facteurs macroéconomiques d’une croissance potentielle trop faible, vient du trop faible nombre d’entreprises innovantes, donc peut être des règles de la concurrence, de l’insuffisance de la mobilité ou de l’excès de protection sur le marché du travail, de l’absence de l’implication publique dans le développement de ces entreprises, dans les programmes d’investissement à fort contenu technologique, du faible taux de participation de la population.

Mais, à leur tour, ces comportements microéconomiques peuvent résulter de mécanismes macroéconomiques : délocalisation des entreprises vers les pays à faibles coûts de productions ; contraintes budgétaires de l’Union Européenne, nature de la spécialisation internationale et des choix de développement sectoriels des pays, entre industrie et services, secteurs plus ou moins avancés, variabilité excessive des taux de change.

 

Télécharger le Cahier

SOMMAIRE
Avant propos et propositions
1. Mieux cibler les politiques incitatives sur le marché du travail
2. Choisir un modèle de croissance intermédiaire
3. Favoriser les gains de productivité les plus élevés possibles dans les secteurs employant les salariés qualifiés
4. Différencier, au moins provisoirement, les dépenses publiques en Recherche-développement et en éducation supérieure des autres dépenses
5. Introduire l'objectif de soutien de l'innovation dans les politiques de la concurrence
6. Développer la coordination internationale des politiques
économiques dans trois directions
CHAPITRE 1
Comment accroître durablement la croissance en Europe ?
Une revue des problèmes et des pistes
(Patrick Artus)
I. Des perspectives très inquiétantes pour la croissance potentielle
II. Insuffisance des investissements de productivité et manque d'autonomie de la croissance
III. Le dysfonctionnement du marché du travail n'incite pas aux
investissements de productivité
IV. Qualité de la spécialisation internationale
V. Déflation manufacturière
VI. Policy mix favorable
VII. Réduire les déficits publics structurels
VIII. Réduire le chômage structurel et accroître les taux d'activité
IX. Réformes structurelles et croissance faible
X. Synthèse : quelles propositions ?
CHAPITRE 2
Quelle gouvernance économique pour la zone euro ?
(Pierre Jacquet)
I Une doctrine incomplète
I.1. Stabilité des prix et politique monétaire
I.2. Discipline budgétaire
II Coordination des politiques économiques
CHAPITRE 3
Les marchés du travail et la croissance en Europe :
idées reçues et vraies questions
(Jean Pisani-Ferry)
I. Une inaptitude à créer des emplois
II. Le besoin structurel d'un volant de chômage élevé
III. Une incapacité à mobiliser les ressources en main d'œuvre
IV. Une orientation trop marquée vers les emplois non qualifiés
V Un renouvellement insuffisant du tissu productif défavorable à
la productivité
CHAPITRE 4
Politiques de la concurrence, régulation et croissance :
les choix de l'Europe et des Etats-Unis
(Anne Perrot)
I Les objectifs poursuivis par la politique de la concurrence
II Contrôle des concentrations et différence transatlantiques
III Concurrence te innovation
IV Conclusion
Chapitre 5
Le "triangle d'incompatibilité" des politiques
de la zone euro
(Agnès Benassy-Quéré)
I L'économie du savoir
II Le Pacte de Stabilité et de Croissance
III La concurrence fiscale
IV Sortir du triangle
Chapitre 6
Comment éviter les fluctuations excessives des partiés
(Patrick Artus)
I Problématique : des variations excessive des taux de change
entre les grands pays
II Des évolutions des parités entre les grands pays impossibles à
corriger par les évolutions de l'économie réelle
III Causes des variations violentes des parités entre les grandes
monnaies
IV Comment éviter les fluctuations excessives des parités ?
Réactions
I. Un effet en retour de l'élargissement de l'Union Européenne :
des surcapacités de production (Charles-Albert Michalet)
II Pas de croissance européenne durable sans immigration
massive (Olivier Pastré)
III La question de la compétitivité et du potentiel de croissance de
l'Europe (Christiant Saint-Etienne)

Les Thématiques