Des universitaires avec une conviction : l’importance d’un débat ouvert et accessible

Comment faire rebondir la France

 




 

Inventer six nouvelles répartitions

Comment faire rebondir la France ? La question s’impose à plus d’un titre. Dans le contexte d’incertitudes géopolitiques et géostratégiques mondiales d’abord, dans la perspective du prochain quinquennat surtout. Les défis économiques que la France doit relever sont nombreux mais pas insurmontables. Mais pour ce faire il est nécessaire et indispensable en cette période de campagne électorale que se tienne un vrai débat d’idées et de propositions afin que les français se sentent impliqués et concernés par les enjeux à affronter dans les prochaines années : Comment arriver au plein emploi ? comment organiser le financement de l’économie face à un endettement massif ? Comment réindustrialiser la France ? comment contrôler l’inflation et redonner du pouvoir d’achat ? investir dans la transition énergétique, etc. ?

Malheureusement, le débat économique est le grand absent de la campagne pour l’élection présidentielle.

Pour éclairer le débat, parmi les 30 notes économiques que le Cercle des économistes va émettre dans les prochaines semaines, Jean-Hervé Lorenzi et Alain Villemeur apportent une réflexion et des propositions sur un modèle de six répartitions : répartition des investissements entre destruction et création d’emploi ; répartition de l’abondante épargne entre actifs risqués et actifs sûrs ; répartition des revenus selon les générations, etc. Dans tous les cas, l’interaction entre offre et demande apparaît en filigrane pour augmenter le pouvoir d’achat et retrouver le plein-emploi, en priorisant la jeunesse.

Les auteurs de cette note en sont convaincus : la France va rebondir… à condition de s’en donner de vrais moyens.

 

 


 

Réagissez aux propositions

 

 

 

 

 

 

Les Thématiques