Des universitaires avec une conviction : l’importance d’un débat ouvert et accessible

Comment traite-t-on la formation des jeunes ?

LES VOIX DE L’ECONOMIE

16 représentantes et représentants d’institutions de réflexion, d’organisations citoyennes et de think tanks ont lancé en 2015, l’opération totalement inédite de se rencontrer régulièrement et  de débattre, acceptant et assumant leur désaccord, autour de questions qu’ils jugent primordiale dans la perspective de l’élection présidentielle de 2017 bien sûr mais aussi au-delà.

C’est ainsi que Attac, le Cercle des économistes, Coe-Rexecode, La Fabrique Ecologique, la Fabrique de l’Industrie, la Fondapol, la Fondation Robert Schuman, l’Institut Montaigne, GenerationLibre, les économistes atterrés, les Gracques, l’Institut de l’Entreprise, la Fondation Concorde, l’OFCE, la Fondation Jean-Jaurès, la Fabrique Spinoza et Terra Nova ont engagé un cycle de débats publics afin de faire progresser la réflexion sur l’économie française et les voies à emprunter pour en améliorer le fonctionnement, l’efficacité et la place dans le monde.

Leur objectif est ainsi de pouvoir donner au plus grand nombre, sans logique partisane, les clefs et les outils d’analyse à la compréhension des enjeux économiques et sociétaux afin de pouvoir agir et voter en conscience.

Le 23 novembre 2015  a eu lieu le 2eme débat public « Ouvrons le marché du travail à la jeunesse ! » au journal le Monde et publication d’un dossier de 4 pages dans le quotidien

17h50-18h50, Session 1 : Comment traite-t-on la formation des jeunes ?

Formation professionnelle / alternance

Les « outsiders » / l’école de la 2nde chance

Nouveaux secteurs et adaptation aux formes atypiques de travail

Intervenants : Laurent Bigorgne (Institut Montaigne), Denis Ferrand (Coe-Rexecode), (Cercle des économistes), Mathilde Lemoine (Terra Nova)

Modération : Antoine Reverchon (le Monde)

Les Thématiques