30 universitaires et une conviction : l'importance d'un débat ouvert et accessible

Il n’y a pas de fatalité au chômage de masse

Cette semaine le Cercle des économistes publie un ouvrage intitulé Il n’y a pas de fatalité au chômage de masse (Editions Descartes et Cie). Thèse défendue par la quinzaine de contributeurs : les mesures connues comme l’allègement des charges et de la fiscalité ne sont pas suffisantes. La France est une « machine à exclure ». Le constat est sévère.  Ce travail collectif met en avant le fait que l’organisation du marché du travail n’est pas liée uniquement aux contrats et à la rémunération, mais surtout aux compétences, à la formation et au logement. D’où plusieurs propositions à retrouver dans le recueil.

 

Les Thématiques