Des universitaires avec une conviction : l’importance d’un débat ouvert et accessible

Le prix de nos valeurs

Les valeurs morales sont au cœur de nos débats de société. Mais le prix à payer pour défendre ces valeurs est rarement évoqué. Que l’adhésion à un bien moral – l’écologie, la diversité, l’aide aux plus démunis… – dépende de son coût économique nous met mal à l’aise. Nous aimerions pouvoir faire des choix justes et bons « quoi qu’il en coûte ».

Or, précisément, défendre une valeur, c’est accepter d’en payer le prix. Pour avoir de beaux musées et promouvoir notre culture, consentons-nous à payer davantage d’impôts ? Pour préserver le lien social, acceptons-nous de subventionner certaines entreprises ? Souhaitons-nous accueillir plus de réfugiés au risque de saturer les services sociaux ? Les réponses que nous apportons à ces questions dessinent des préférences « économico-morales » aujourd’hui déterminantes dans nos sociétés. Car plus nos démocraties avancent, plus nos choix mettent en jeu à la fois nos intérêts et nos valeurs.

Ce livre propose, dans une démarche novatrice, d’intégrer la dimension non pécuniaire de nos vies (la liberté, l’identité, l’altruisme, la justice, la culture…) à l’analyse économique. À partir d’une vaste enquête internationale, à laquelle le lecteur peut lui aussi participer, il cartographie les préférences qui sont déterminantes pour comprendre comment tranchent les citoyens.


« Le prix de nos valeurs » est disponible sur le site des Éditions Flammarion

Les Thématiques