Des universitaires avec une conviction : l’importance d’un débat ouvert et accessible

Les cinq dysfonctionnements à corriger sur le marché du logement

 




 

Les cinq dysfonctionnements à corriger sur le marché du logement

Comme beaucoup d’autres sujets économiques, la question du logement est la grande absente de la campagne pour l’élection présidentielle. Bien sûr, chaque candidat aborde le sujet, mais avec des arguments qui se limitent généralement aux incantations sans programme précis planifiable sur le long terme.

Pourtant, le logement – comme les transports – est prépondérant dans une vie. Les deux sont même intimement liés dans la lutte contre le chômage de masse. Sans parler de sa place importante dans l’économie française, tant en termes d’emplois que de recettes pour l’État.

Face aux enjeux posés, l’auteur de cette note dresse la liste de cinq dysfonctionnements à corriger, à ses yeux, sur le marché du logement. Du pouvoir d’achat écorné par la cherté de l’habitat à l’accentuation des inégalités sociales et de patrimoine. Un rééquilibrage général, notamment territorial et environnemental, s’impose pour restaurer la confiance locative et l’équité sociale.

Erwann Tison propose ici quelques suggestions assurément inspiratrices pour le prochain quinquennat.

 


 

Cinq objectifs à poursuivre pour améliorer la politique du logement

Objectif 1 – Rééquilibrer l’offre et la demande de logements sur le territoire

Proposition 1 : Développer l’offre de logements dans les zones tendues

Proposition 2 : Développer l’offre d’activité dans les zones détendues

Objectif 2 – Révolutionner le logement social

Proposition 3 : Mettre fin au bail à vie

Proposition 4 : Passer du concept de logement social à celui de ménage social

Objectif 3 – Favoriser l’accès à la propriété

Proposition 5 : Multiplier les PTZ pour les primo-accédants

Proposition 6 : Vendre une partie du parc social

Objectif 4 – Restaurer la confiance locative

Proposition 7 : Raccourcir fortement les délais d’expulsion des locataires en cas de non-paiement des loyers

Proposition 8 : Déployer une assurance individuelle obligatoire et forfaitaire de 5€ par mois pour rembourser les loyers non perçus

Proposition 9 : Interdire de faire de la situation contractuelle d’un actif un élément excluant d’une transaction immobilière pour ne plus opérer de discrimination sur ce statut

Objectif 5 – Instaurer un moratoire sur les mesures environnementales

 


 

Réagir aux propositions

 

 

 

 

 

 

 

Les Thématiques