fbpx

Des universitaires avec une conviction : l’importance d’un débat ouvert et accessible

Les débats de l’éco 2020-2021

Depuis 4 ans, le Cercle des économistes est en direct sur Franceinfo tous les dimanches pour un débat sur l’actualité économique de la semaine passée et à venir.  Précedemment le débrief éco, Les débats de l’éco reviennent pour cette nouvelle saison avec les mêmes horaires : 17h40 à 18h00 en direct sur radiofrance et franceinfo Tv sur le Canal 27.

Y participent,  un membre du Cercle des économistes et un représentant de think tank, institut de réflexion, organisation citoyenne, faisant parti de notre dispositif, les « Voix de l’Economie ».

Emmanuel Cugny, éditorialiste à franceinfo,  anime cette émission également en live sur le site internet franceinfo.fr

L’émission est découpée en 2 parties : 8 minutes qui permettront de revenir sur un événement économique marquant de la semaine et environ 10 minutes sur un sujet de prospective.

[ Retrouvez les émissions de 2020 ici 2019 ici et de 2018 ici ]

Avalanche des plans sociaux & Taxation des géants du numérique
13/09/2020

Catherine Lubochinsky, Membre du Cercle des économistes

Nathalie Chusseau , Chercheuse à la chaire Transitions démographiques, Transitions économiques

Sujet 1 : Peut-on freiner l’avalanche de plans sociaux ?

Pitch : Auchan, Bénéteau, Air France, Renault… les annonces de plans sociaux en cette rentrée sont quotidiennes.

Pourtant, avec son plan de relance de 100 milliards d’euros, l’Etat vole aux secours des entreprises et espère ainsi préserver l’emploi.

Le débat sur les contreparties monte. 

– Est-ce possible d’obliger les entreprises aidées à ne pas licencier ?

– Le gouvernement peut-il exercer un contrôle sur les entreprises aidées ?

– Comment ? En amont ? En aval ? Qui pour exercer ce contrôle ?

Cette semaine, au sujet de Général Eletric, Bruno Le Maire, le ministre de l’Economie assure que « Ces plans sociaux d’aubaine ne sont pas acceptables et nous ne les laisserons pas passer». Est-ce une parole en l’air ? Que peut-il faire réellement ?

Laurent Berger, de la CFDT demande des contreparties en matière d’emploi. Sur France Info jeudi, il suggère un contrôle social avec une implication des délégués du personnel. Est-ce souhaitable ? Réaliste ?

Sujet 2 : Peut-on faire payer les GAFAM ?

Une taxe sur les géants du numérique au niveau EUROPEEN peut-elle servir à quelque chose ?

Pitch : Ces groupes ; les fameux GAFAM (pour Google, Apple, Facebook et Amazon, Microsoft), sont les grands gagnants de la crise !

Mais les négociations au sein de l’OCDE pour la mise en place d’une taxe sur ces multinationales patinent depuis des mois. Les Américains refusent d’avancer sur la question.

Vendredi, Thierry Breton, le commissaire européen au marché intérieur assure que, même si les Etats-Unis s’y opposent, l’UE « prendra ses responsabilités » sur la taxe GAFAM.

Bruno Le maire affiche le même volontarisme .

– paroles en l’air, simple coup de com’ ? ou la contrainte est-elle possible ?  

– S’en tenir à une taxe européenne, est-ce efficace ? N’est-ce-pas un coup d’épée dans l’eau ?

– Et puis est-ce possible , réalisable étant donné les divisions au sein de l’Europe des 27 ? 

https://www.dailymotion.com/video/x7w717a

#Plansociaux #licenciement #GAFAM #Taxation

Plan de relance & débat sur les 35h
06/09/2020

Jean-Hervé Lorenzi,  Président du Cercle des économistes

Denis Ferrand ,Directeur Général de Rexecode

SUJET 1 : Va-t-on s’en sortir avec le plan de relance ?

Avec son plan de relance de 100 milliards d’euros déployés sur les deux prochaines années, le gouvernement vent aller plus loin que le seul rebond de l’économie anémiée par la crise sanitaire. L’objectif de Matignon est de préparer la France de 2030. Selon le Premier ministre Jean Castex, ce plan baptisé France relance aura « un effet d’entraînement sur le reste de l’économie (…) et produira des effets concrets et perceptibles pour le plus grand nombre ».

Il ne s’agit pas de refaire du factuel autour des mesures mais de mettre le sujet en perspectives (vs Rencontres Economiques Aix des 12 et 13 sept)
– La réponse à la crise est-elle suffisante ?

– Le paquet est mis sur deux ans. Ne fallait-il miser plus gros immédiatement ? 

– Le plan est sur la table mais tout reste à faire. Quid des conditions du succès : entreprises, embauches, formation, libération de l’épargne…?

– Quelles contreparties demandées pour éviter les effets d’aubaine : 1/ aux entreprises, 2/ de la part de Bruxelles ? (40 milliards du Plan viendront de l’Europe. Bruxelles peut-elle conditionner son feu vert à des réformes de la part de la France ? Si oui, lesquelles ?).

SUJET 2 : Faut-il rouvrir le débat sur le temps de travail ?

Le serpent de mer est ressorti pendant l’université de rentrée des patrons, la Renaissance des Entreprises de France, fin août : la réouverture du débat sur le temps de travail. Le président du MEDEF Geoffroy Roux de Bézieux a réitéré son appel après avoir déjà suscité un tollé durant le confinement. Le patron des patrons estime que ce sujet peut être remis sur la table lorsque reprendront les négociations sur la réforme des retraites.

– Ce sujet est-il réaliste dans le contexte actuel ? 

– Plusieurs manières d’augmenter le temps de travail : augmenter la durée hebdomadaire sans remettre en cause les 35 heures ; augmenter la durée des carrières (augmenter la quantité de travail fournie)… 

– Lier ce sujet à la réforme des retraites ??? 

– Bref : débat utile ou inutile ? 

https://www.dailymotion.com/video/x7w029n

#Planderelance #France #Economie #35h

Les Thématiques