30 universitaires et une conviction : l'importance d'un débat ouvert et accessible

Les temps du développement

couv 2013essai1Le développement rapide, c’est possible ! Plusieurs pays l’ont montré dans le dernier quart de siècle. D’autres se sont heurtés à de difficiles questions : quelles sont les « bonnes » politiques publiques ? Les bonnes institutions ? Peut-on brûler les étapes du développement de l’agriculture ou de la base manufacturière et compter sur la croissance du secteur des services ? Comment accélérer les profonds processus de transformation sociale et sociétale qui sous-tendent le développement ?
Cette vision de pays bien portants qui se développent et de pays malades a aussi contribué à installer la culture du résultat de court terme. Comment rétablir la dimension temporelle dans la définition de l’efficacité en matière de développement ?
Pour de nombreux pays pauvres, le « développement » est une urgence. Il l’est aussi après les printemps arabes pour tous les jeunes menacés par un chômage massif. Comment définir des actions prioritaires ? Comment faire en sorte que l’action dans l’urgence serve aussi les intérêts de long terme ?

 Avec les contributions de:

  • Pierre Jacquet « Time Dimensions of Development »
  • Esther Duflo « Nécessité des politiques de court terme »
  • João Carlos Ferraz « On the Razor’s Edge »
  • Philippe de Fontaine Vive Curtaz « Développement ou progrès ? »
  • Nora Lustig « The Conundrum of Inequality and Growth »
  • Ibrahim Assane Mayaki « Le temps de l’Afrique est-il venu ? »
  • Mustapha Nabli « Le développement, une question de synchronisation »
  • Abdoul Salam Bello  participant au débat
  • Vincent Giret Modérateur

Accéder à l’intégralité de la session en pdf

Les Thématiques