Des universitaires avec une conviction : l’importance d’un débat ouvert et accessible

Mieux orienter l’épargne vers le financement en fonds propres des entreprises innovantes

 




 

Mieux orienter l’épargne vers le financement en fonds propres des entreprises innovantes

Mieux orienter l’épargne vers le financement en fonds propres des entreprises innovantes. Voilà un défi pour le nouveau quinquennat. Il s’agit en réalité d’un des dossiers prioritaires à l’heure de la crise et des préoccupations liées au pouvoir d’achat.

Jamais la France n’a accumulé autant d’épargne que depuis le début de la pandémie de Covid-19. Confinements, baisse contrainte de la consommation… tout a poussé les Français qui en avaient les moyens à mettre de côté l’argent non dépensé. Mais, ainsi placé, est-il bien utilisé ? Rien n’est moins sûr.

Pour mieux comprendre les enjeux liés au fléchage utile de l’épargne, les auteurs de cette note rappellent les chiffres astronomiques en jeu. D’évidence une réallocation des moyens s’impose face aux chocs qui, dans l’actuel contexte géopolitique, risquent de peser sur les perspectives de croissance.

Fonds propres pour investir, fonds garantis… les outils sont identifiés. Le lecteur trouvera ici matière à réflexion, sans parti pris. Pour Michel Didier, Denis Ferrand et Emmanuel Jessua, l’orientation de l’épargne est un ancien sujet à penser autrement.

 

 


 

Réagissez aux propositions

Les Thématiques