30 universitaires et une conviction : l'importance d'un débat ouvert et accessible

Renouer avec le progrès technique

couv Actes 2014 bon« La crise a accentué le ralentissement du progrès technique qui étaitamorcé en amont, déclassant une partie des salariés et des capitaux, et freinant le rythme d’investissement, provoquant la chute de la productivité globale des facteurs. La division par deux du rythme du progrès technique observée en Europe obère la croissance future et crée les conditions d’une décennie perdue à la japonaise. Il s’agira tout d’abord d’établir un constat de ce ralentissement. Quelle croissance de la productivité des facteurs peut-on attendre ? La perte de productivité en niveau peut-elle être rattrapée ? L’Europe est-elle condamnée à avoir une place réduite en matière d’innovation ; faut-il privilégier des solutions européennes ou associer des partenaires extra européens pour sortir de cette situation ? Comment peut-on accélérer la diffusion des nouvelles technologies dans nos sociétés, y compris dans le secteur public ? Comment favoriser la réallocation des ressources des secteurs à faibles gains de productivité vers les secteurs à forte productivité : rôle des marchés (la question du financement), rôle des politiques publiques (par exemple l’éducation) ? »

 

Avec les contributions de :

  • Lionel Fontagné : « Pour une vision prospective du progrès technique »
  • Jacques Attali : « La réalité n’est pas dans les chiffres »
  • Michel Derdevet : « L’électricien du futur »
  • Clara Gaymar : « L’Internet industriel »
  • Nobuyori Kodaira : « Innovation in Japan »
  • Philippe Lazare : « Comment l’Europe pourra renouer avec le progrès technique »
  • Andrew McAfee : « The Era of Science Fiction Technology »
  • Bruna Basini :  modératrice

Accéder à l’intégralité de la session en pdf

 

Les Thématiques