30 universitaires et une conviction : l'importance d'un débat ouvert et accessible

Benoît COEURÉ

Benoît Cœuré est membre du directoire de la Banque centrale européenne depuis le 1er janvier 2012. Il est responsable des relations internationales et européennes, des opérations de marché et de la surveillance des systèmes de paiement. Depuis   septembre 2013, il est Président du Comité sur les paiements et les infrastructures de marché (CPIM), anciennement Comité sur les systèmes de paiement et de règlement (CSPR), de la Banque des règlements internationaux.

Avant de rejoindre la BCE, M. Cœuré a assumé diverses fonctions au sein de la direction générale du Trésor du ministère des finances français. De 2002 à 2007, il a occupé le poste de directeur général adjoint, et ensuite de directeur général de l’Agence France Trésor, chargée de la gestion de la dette de la France. De 2007 à 2009, il a été chef du service des Affaires multilatérales et du développement, co-président du Club de Paris et « sous-sherpa finances » au G8 et au G20 pour la France. De 2009 à 2011, il a assuré les fonctions de directeur général adjoint et d’économiste en chef à la Direction générale du Trésor.

De plus, il a co-présidé, en 2009, le groupe de travail du G20 sur la réforme de la Banque mondiale et des autres banques multilatérales de développement et, en 2011, le sous-groupe de travail du G20 sur la gestion de la liquidité mondiale.

Cœuré est diplômé de l’École polytechnique de Paris. Ancien élève de l’École nationale de la statistique et de l’administration économique (ENSAE), il détient un diplôme d’études approfondies d’analyse et politique économique et est titulaire d’une licence de japonais. Il est professeur associé à Sciences Po Paris. Il est en outre l’auteur de nombreux articles et livres sur la politique économique, le système monétaire international et les questions économiques liées à l’intégration européenne, dont Politique économique (avec Agnès Bénassy-Quéré, Pierre Jacquet et Jean Pisani-Ferry) De Boeck, édition révisée en 2012, paru également en anglais chez Oxford University Press (2010) et en italien aux éditions il Mulino (2014), ainsi que Economie de l’euro (avec Agnès Bénassy-Quéré, nouvelle édition française mai 2014 et traduction en italien novembre 2014).

Les Thématiques