30 universitaires et une conviction : l'importance d'un débat ouvert et accessible

Plus ou moins d’État

couv 2013essai1La mondialisation et le passage à une économie du savoir et de l’innovation a conduit les pays développés à remettre en cause le vieux modèle d’État providence. Les penseurs d’inspiration néolibérale prônent le « moins d’État », avec une réduction drastique des investissements publics et des prélèvements obligatoires, et un repli de l’État sur ses fonctions régaliennes. D’autres, notamment les sociaux-démocrates en Europe du Nord et également l’administration démocrate aux États- Unis, pensent qu’il est possible de réconcilier justice sociale, maîtrise des déficits et investissement dans la croissance et l’innovation. De façon plus générale, comment réformer l’État pour garantir une prospérité juste et durable dans l’économie mondialisée ? Comment concevoir une fiscalité juste et incitative ? Comment, enfin, assurer la pérennité d’un État plus efficace ?

Avec les contributions de :

  • Pilippe Aghion « Réformer l’État »
  • Jameleddine Belhaj Abdallah « Pour une Tunisie prospère et solidaire »
  • Antonella Caruso « Quel État au Moyen-Orient ? »
  • Élie Cohen « Le retour de la politique industrielle »
  • Kemal Dervis « Pour un espace politique international »
  • Patrick Hubert « L’État de demain : point de vue d’un juriste »
  • Per Molander « The Appropriate State »
  • Laura Tyson « From Innovation to Growth »
  • Gilles Leclerc  Modérateur

Accéder à l’intégralité de la session en pdf

Les Thématiques