fbpx

Des universitaires avec une conviction : l’importance d’un débat ouvert et accessible

Prix du Meilleur Jeune Économiste 2000

Agnès BENASSY-QUERE et Bruno AMABLE, Prix du Meilleur Jeune Economiste 2000

Le Prix du Meilleur Jeune Économiste, décerné par le Cercle des économistes et Le Monde, en partenariat avec le Sénat, vise à distinguer l’excellence académique, la capacité d’innovation et la participation au débat public.

Le Prix du Meilleur Jeune Économiste 2000 a été remis à Agnès BENASSY-QUERE et Bruno AMABLE par Jean-MARIE COLOMBANI, président du directoire du Monde et Jean-Hervé Lorenzi, président du Cercle des économistes.

Les nominés sont Pierre-Cyrille HAUTCŒUR, Gilles SAINT-PAUL, Laurence SCIALOM, Bernard BENSAID, Bruno BIAISPierre CAHUC, Marc FLANDREAU et Thomas PIKETTY.

 

LES LAURÉATS

  • Agnès BENASSY-QUERE

Titulaire d’un doctorat d’économie de l’université Paris-IX-Dauphine, elle a d’abord travaillé au ministère des finances et de l’industrie, comme économiste au bureau de la politique économique avant d’enseigner à l’université. Professeur à Paris I, Agnès Benassy-Quéré est également professeur chargé de cours à l’Ecole polytechnique, membre de la Commission économique de la nation, du Cercle des économistes, du Shadow ECB Council, et directrice du CEPII de 2006 à 2012. Depuis 2012, Présidente-déléguée du Conseil d’Analyse Economique. Ses recherches portent principalement sur le système monétaire international et sur la politique macroéconomique en Europe. Elle est aussi l’auteur, avec Benoît Cœuré, Pierre Jacquet et Jean Pisani-Ferry, de la deuxième édition de Politique économique, chez De Boeck (2009).

  • Bruno AMABLE

Professeur à Paris-I (Panthéon-Sorbonne) et chercheur au Cepremap (Centre pour la recherche économique et ses applications). Ses travaux de recherche portent sur l’économie politique du changement institutionnel et les variétés de capitalisme. Il est l’auteur de The Diversity of Modern Capitalism (Oxford University Press, 2003) et, en collaboration avec Stefano Palombarini, L’économie politique n’est pas une science morale (Raisons d’Agir, 2005).

LES NOMINÉS

  • Pierre-Cyrille HAUTCŒUR (lauréat en 2003)

Directeur d’études à l’EHESS et à l’Ecole d’économie de Paris, où il est responsable du projet « Paris, capitale financière », il est également animateur de l’atelier Simiand d’histoire économique et conseiller du directeur de l’Ecole d’économie de Paris depuis avril 2007.

  • Gilles SAINT-PAUL

Il travaille à l’Idei et au Cepremap et enseigne à TSE. Il a enseigné à l’Ensae et est spécialisé dans l’étude du marché du travail.

  • Laurence SCIALOM

Professeur d’économie à l’université de Paris-X-Nanterre ; ses recherches portent sur les politiques de stabilisation du système bancaire et financier.

  • Bernard BENSAID

Directeur général de la société Direct Gestion.

  • Bruno BIAIS (nominé en 2001)

Professeur à l’université Toulouse-I, chercheur IDEI, directeur de recherche au Gremaq (CNRS), ses intérêts de recherche portent sur la microstructure des marchés, les finances d’entreprise et les marchés expérimentaux.

  • Pierre CAHUC (lauréat en 2001)

Professeur à Paris-I (Panthéon-Sorbonne), à Polytechnique, et à l’Ensae, et chercheur au CREST Insee, à l’IZA, et au CERP. Membre du Cercle des économistes depuis 2002, il est également membre de la Commission économique de la nation depuis 2005. Il a publié en 2009, en collaboration avec André Zylberberg Les Réformes ratées du président Sarkozy, chez Flammarion.

  • Marc FLANDREAU (nominé en 2001)

Professeur des universités à l’Institut d’études politiques de Paris depuis 2001, senior advisor auprès de la banque Lehman Brothers, et Research Fellow, pour le CEPR à Londres.

  • Thomas PIKETTY (nominé en 2001 et lauréat ex aequo en 2002)

Professeur et chercheur à l’Ecole d’économie de Paris qu’il a contribuée à créer, il est aussi directeur d’études à l’EHESS et directeur du département de sciences sociales à l’ENS. Il est l’auteur de L’Economie des inégalités, Repères (La Découverte, 2008).

La France est-elle toujours dans la course technologique ?

La crise de la Covid-19 a mis les technologies au cœur de nos vies. Mais sont-elles la solution à tous nos problèmes ? L’exemple des GAFAM montre la complexité de l’équation de la souveraineté technologique : impulser . . .

Lire l'article
Les Points de conjoncture du Cercle des économistes

Chaque mois, pendant une heure, un membre du Cercle des économistes fait le point sur les perspectives socio-économiques et répond à vos questions en direct. Inscrivez-vous dès maintenant au prochain point de conjoncture du Cercle des économistes . . .

Lire l'article
L’état de la France : le cycle de séminaires du Cercle des économistes

Pour prendre de la hauteur sur l'actualité économique, Le Cercle des économistes présente "L'état de la France", un cycle de séminaires exclusifs avec des experts, qui partagent leur regard sur les mécanismes à l’œuvre et . . .

Lire l'article
20ème Forum économique international sur l’Afrique

Retour sur le 20ème Forum économique international sur l'Afrique  Le Cercle des économistes, acteur du Consensus de Dakar, était partenaire du 20ème Forum économique international sur l’Afrique, conjointement organisé par la Commission de l’Union africaine . . .

Lire l'article
Va-t-on vraiment réindustrialiser la France ? Le Cercle des économistes lance le débat

Comment reconstruire un tissu industriel affaibli par 40 ans de désindustrialisation ? Ne faut-il pas plutôt localiser de nouvelles industries ? Peut-on s'inspirer de l'exemple de certains territoires, comme le Grand Ouest, pour conduire de nouvelles . . .

Lire l'article
2021 : plongeon ou rebond ?

L'Insee ne prévoit un retour de l'activité à son niveau d'avant-crise qu'au 2e semestre, Bruno Le Maire prévient que "le plus difficile est devant nous", les rapports sociaux, économiques et politiques se tendent... L . . .

Lire l'article

Les Thématiques