fbpx

Des universitaires avec une conviction : l’importance d’un débat ouvert et accessible

Prix du Meilleur Jeune Économiste 2013

Emmanuel FARHI, Prix du Meilleur Jeune Economiste 2013

Le 27 mai 2013, Emmanuel FARHI, professeur à l’Université Harvard, affilié à l’École d’économie de Toulouse, a reçu le Prix 2013 du Meilleur Jeune Économiste pour ses travaux portant sur les dévaluations fiscales, la fiscalité du capital, la politique monétaire et le système monétaire international.

Voir l’interview du laureat

Emmanuel FARHI: Prix du Meilleur Jeune Economiste 2013.

Le 27 mai 2013, Emmanuel FARHI, Professeur à l’Université Harvard, affilié à l’École d’économie de Toulouse, a reçu le Prix 2013 du Meilleur Jeune Economiste.

Le Prix du Meilleur Jeune Économiste, décerné par le Cercle des économistes et Le Monde, en partenariat avec le Sénat, vise à distinguer l’excellence académique, la capacité d’innovation et la participation au débat public.

Le Prix 2013 du Meilleur Jeune Économiste est remis à Emmanuel FARHI par Didier MIGAUD, Premier président de la Cour des comptes, sous le haut patronage et avec la présence effective de Jean-Pierre BEL, président du Sénat, en présence de Jean-Hervé LORENZI, président du Cercle des économistes, et Natalie NOUGAYREDE, Directrice du Monde.

Emmanuel FARHI, jeune professeur de 34 ans à l’Université Harvard, consacre ses travaux aux dévaluations fiscales, à la fiscalité du capital, à la politique monétaire et au système monétaire international.

En cette année 2013, le jury, présidé par Jean-Michel Charpin, a reçu une trentaines de candidatures émanant de collègues de moins de 40 ans exerçant dans les meilleurs centres de recherche, tant en France qu’à l’étranger. Il a organisé la sélection sur la base de deux rapports par candidat, rédigés par tous les membres du Cercle des économistes. 

 

LE LAURÉAT

  • Emmanuel FARHI

Âgé de 34 ans, professeur à l’Université Harvard, affilié à l’École d’économie de Toulouse, Emmanuel Farhi consacre ses travaux aux dévaluations fiscales, à la fiscalité du capital, à la politique monétaire et au système monétaire international. Normalien, agrégé de mathématiques, ingénieur au corps des mines, titulaire d’un Ph. D. du MIT, il a appartenu au Conseil d’analyse économique. Il a reçu de nombreuses distinctions, dont le prix Malinvaud de l’Association française de science économique en 2011, le prix Bernacer de la BCE en 2010 et une nomination pour le prix du meilleur jeune économiste en 2009.

 

LES NOMINÉS

  • Yann BRAMOULLÉ

Âgé de 39 ans, directeur de recherches au CNRS (Aix-Marseille), Yann Bramoullé est un spécialiste de l’économie des réseaux sociaux et d’économie de l’environnement. Ancien élève de l’École Polytechnique, ingénieur des ponts, des eaux et des forêts, titulaire d’un Ph. D. de l’Université du Maryland, il a enseigné huit ans à l’Université Laval au Québec.

  • Laurent GOBILLON

Âgé de 38 ans, Laurent Gobillon est responsable de l’unité de démographie économique à l’INED (Institut national d’études démographiques). Ses recherches portent principalement sur l’économie géographique appliquée à des problèmes concrets. Ancien élève de l’ENSAE, docteur de l’École des hautes études en sciences sociales, il a effectué des études post-doctorales à l’University College de Londres et à la London School of Economics.

  • Nicolas JACQUEMET

Âgé de 34 ans, Nicolas Jacquemet est professeur à l’Université de Lorraine, professeur associé à l’École d’économie de Paris et membre junior de l’Institut universitaire de France. Ses travaux portent principalement sur l’évaluation des politiques publiques et l’économie expérimentale. Docteur de l’Université Lyon 2 et de l’Université Laval au Québec, il a passé en 2012 le concours national d’agrégation, devenant professeur des universités. Il a reçu le prix du jeune chercheur en économie de la Fondation Banque de France.

L'événement en image

Va-t-on vraiment réindustrialiser la France ? Le Cercle des économistes lance le débat

#ReindustrialiserLaFrance La pandémie de Covid-19 a mis en lumière le déclin industriel de la France. Face à la fermeture des frontières et aux pénuries qui s'en sont suivies (masques, produits pharmaceutiques...), les voix appelant . . .

Lire l'article
L’état de la France : le cycle de séminaires du Cercle des économistes

Pour prendre de la hauteur sur l'actualité économique, Le Cercle des économistes présente "L'état de la France", un cycle de séminaires exclusifs avec des experts, qui partagent leur regard sur les mécanismes à l’œuvre et . . .

Lire l'article
2021 : plongeon ou rebond ?

L'Insee ne prévoit un retour de l'activité à son niveau d'avant-crise qu'au 2e semestre, Bruno Le Maire prévient que "le plus difficile est devant nous", les rapports sociaux, économiques et politiques se tendent... L . . .

Lire l'article
Les Points de conjoncture du Cercle des économistes

Chaque mois, pendant une heure, un membre du Cercle des économistes fait le point sur les perspectives socio-économiques et répond à vos questions en direct.     ↩️ Replay : les points de conjoncture précédents   Le 18 janvier . . .

Lire l'article
Prix du Meilleur Jeune Économiste 2021

Le Prix du Meilleur Jeune Économiste L’ambition de ce prix est de distinguer non seulement l’excellence de la production académique des jeunes économistes français, mais aussi leur contribution au débat public en matière de politique économique ou de prise de décision parmi les acteurs privés ou publics, en touchant éventuellement d’autres sciences sociales. Parmi les lauréats de ce Prix, nous pouvons citer: Esther Duflo, Prix Nobel d’économie 2019, Thomas . . .

Lire l'article
Santé ou économie : a-t-on le choix ?

Pour sortir de la dynamique de « stop and go » sanitaire et économique et instaurer un dialogue ouvert entre les acteurs de la santé et le monde économique, le Cercle des économistes a organisé le premier grand débat ouvert sur . . .

Lire l'article

Les Thématiques