fbpx

Des universitaires avec une conviction : l’importance d’un débat ouvert et accessible

Mario Draghi, Archimède des temps moderne

Flottaison. Selon le Principe du célèbre scientifique grec, tout corps plongé dans un fluide au repos, entièrement mouillé par celui-ci ou traversant sa surface libre, subit une force verticale, dirigée de bas en haut et opposée au poids du volume de fluide déplacé. Selon Jean-Paul BETBEZE, ce principe peut parfaitement s’appliquer aujourd’hui à notre économie : « l’économie française, plongée dans la mer des liquidités mondiales, bénéficie d’une pression de bas en haut qui la maintient à flot ». Notre économie flotte bien, à tous les sens du terme.

Bouée de sauvetage. Le Principe d’Archimède ainsi transposé ressemble plus à une bouée de sauvetage qu’à un simple phénomène naturel. « Cette flottaison ne tient pas à la compétitivité française, ni à la confiance des étrangers qui nous prêtent, moins encore à notre acceptation de l’impôt », estime Jean-Paul BETBEZE. « L’économie française flotte du fait des politiques des deux grandes banques centrales, Etats-Unis/UK/Japon d’un côté, zone euro de l’autre  », poursuit-il. Dans le vaste océan conjoncturel, l’un des maîtres nageurs-sauveteurs s’appelle donc Mario Draghi.

Effets induits. De part et d’autre de l’Atlantique, les deux argentiers du monde tiennent la situation à bout de bras, estime le fondateur du cabinet Betbeze Conseil sur son Blog. Janet Yellen, Présidente de la Fed, et Mario Draghi, son homologue à la tête de la Banque centrale européenne, ne ménagent pas leurs efforts pour convaincre les marchés et appeler les acteurs politiques et économiques à prendre le relai. Aux investisseurs d’investir, aux emprunteurs d’emprunter, aux politiques de réformer. Aux yeux de Jean-Paul BETBEZE, le Principe d’Archimède appliqué à notre économie a un autre mérite : « il nous pousse à aller plus vite dans les réformes car, aujourd’hui, il les facilite ». Quand la sagesse grecque s’applique concrètement à l’économie. Belle leçon, juste retour des choses.

Les Thématiques