Des universitaires avec une conviction : l’importance d’un débat ouvert et accessible

Quelles perspectives pour les banques ?

Quelles perspectives pour les banquesSous la direction de Patrick Artus

Les dérèglements de la finance ont mis à mal l’économie mondiale, détruisant des millions d’emplois et annihilant des années d’efforts pour le développement. Alors que les signes de reprise se multiplient, l’heure est venue de réfléchir à la juste place de la finance dans le monde de l’après-crise.

Un mouvement s’est dessiné au G20 pour que la sphère financière soit plus et mieux régulée et pour que les risques d’instabilité mondiale soient mieux anticipés. Oui, le monde a encore besoin de la finance… mais à condition qu’elle reste à sa juste place. Accompagner l’initiative économique et non se servir elle-même, encourager l’innovation et non la spéculation, favoriser la croissance durable et non la prédation des ressources naturelles, faire porter les risques par ceux qui le peuvent et non par ceux qui le souhaitent.

Ces objectifs appellent une réflexion sur la nature des nouvelles régulations, sur leur convergence internationale, mais aussi sur la juste taille de la sphère financière par rapport à l’économie réelle.

Les Thématiques