fbpx

Des universitaires avec une conviction : l’importance d’un débat ouvert et accessible

Réduction des délais de paiement : il y a urgence

délais de paiementPriorité. Le sujet ne figure pas dans le Pacte de responsabilité que le Président de la République propose au Medef, mais il le mériterait : la réduction des délais de paiement. Le ministre de l’Economie, Pierre Moscovici, a récemment proposé la création d’une instance chargée de piloter l’amélioration des délais de paiement aux entreprises. Selon le rapport remis à Bercy par le Président du Comité de suivi, Jean-Hervé LORENZI : « le fait qu’une entreprise tarde à payer son fournisseur provoque bien souvent des problèmes de trésorerie irréversibles  ». Selon le rapport, fin 2012, 15 milliards d’euros faisaient défaut aux PME et 6 milliards aux ETI (entreprises de taille intermédiaire).

Efforts. Le Président du Comité de suivi insiste sur le caractère vertueux de l’Etat qui s’est engagé à passer sous 20 jours ses délais d’ici 2017. « L’Etat central est très vertueux. En revanche, le reste est terrifiant », regrette Jean-Hervé LORENZI. Et l’économiste de souligner le besoin de vigilance : « Comme les réductions de dépenses publiques vont avoir lieu plutôt sur les collectivités locales ou sur les administrations sociales, il faudra être très vigilants ». Il convient donc de réclamer aux collectivités et aux hôpitaux, régulièrement mauvais payeurs, cet engagement vertueux.

Améliorer. Le Président du comité de suivi des délais de paiement tient à insister sur le caractère positif de l’évolution des dossiers. Selon Jean-Hervé LORENZI, « la situation ne s’est pas améliorée mais pas détériorée trop non plus, ce qui est plutôt satisfaisant étant donné la conjoncture actuelle  ». De la parole aux actes. Le problème semble être entré réellement au cœur de la discussion. C’est d’ailleurs la première fois qu’un ministre de l’Economie et des Finances reçoit un tel rapport. Il était temps.

Les Thématiques