30 universitaires et une conviction : l'importance d'un débat ouvert et accessible

L’école apprend-elle le monde

couv Actes 2014 bon« Adam Smith écrivait dans La Richesse des nations « L’éducation de la foule du peuple, dans une société civilisée et commerçante, exige peut-être davantage les soins de l’État que celle des gens mieux nés et qui sont dans l’aisance. » L’éducation est-elle un bien public ? Est-elle un investissement collectif pour l’avenir ? Comment prépare-t-elle à l’entrée sur le marché de l’emploi ? Comment l’État doit-il faire pour dépenser moins et mieux en matière d’éducation ? L’apprentissage est-il plus efficace qu’une formation initiale suivie d’un premier emploi ? Comment conjuguer formation initiale et formation professionnelle ? Quel sens à ces questions dans des pays émergents ? Les technologies de l’information impactent les systèmes éducatifs. Comment interpréter la vogue des Moocs qui introduisent une forme de démocratisation, ouvrent des universités à des étudiants délocalisés y compris des pays les moins développés mais au prix de la standardisation des ressources éducatives ? Les classements PISA permettent d’évaluer l’efficacité relative des systèmes d’enseignement dans le monde. Sont-ils des outils pertinents pour des réformes efficaces ? »

 

Avec les contributions de :

  • Françoise Benhamou: « L’école peut-elle encore s’adapter au monde ? »
  • Erik Orsenna : « Apprendre le métier de vivre »
  • Joan Ferrini-Mundy : « Federal Investments in Education »
  • Barbara Ischinger : « What di International Organiszations have to do with Education ? »
  • Thierry Marx : « Raconte-nous ton projet ! »
  • David Stern : « Reintegrating Academic and Vocational Training at Secondary Level « 
  • Kyoil Suh : « The South Korean Paradigm »
  • Vaiju Naravane :  modérateur

Accéder à l’intégralité de la session en pdf

 

Les Thématiques