fbpx

Des universitaires avec une conviction : l’importance d’un débat ouvert et accessible

La « silver économie » a de beaux jours devant elle.

Personne-ageeHausse inexorable. La Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques le confirme : le nombre de personnes âgées dépendantes bénéficiant de l’APA (Allocation Personnalisée d’Autonomie) devrait atteindre en 2060 entre 1,8 et 2,6 millions. L’an dernier, 60% des bénéficiaires de l’APA vivaient à domicile contre 40% en établissement. Plus largement, c’est toute l’économie qui est impactée. Selon Jean-Hervé LORENZI, « les conséquences économiques de ces mutations sont majeures. Il s’agit d’assurer un niveau de santé élevé aux populations vieillissantes dans un contexte de mise sous tension des finances publiques ». Selon l’économiste, en 2030, l’Europe comptera 160 millions de personnes âgées de plus de 65 ans contre 117 millions aujourd’hui.

Adapter institutions et réglementation. Rendre compatibles les règles de la société avec ce ‘’vivre ensemble’’ s’impose plus que jamais. « Le travail des séniors et la productivité deviennent des interrogations cruciales pour des économies qui veulent continuer à croître », insiste Jean-Hervé LORENZI, également convaincu du fait que, « plus généralement, notre système productif doit être capable d’incorporer les changements actuels au niveau tant macroéconomique que microéconomique  ». L’impact traditionnel du vieillissement est majeur, et les conséquences aisément appréhendables.

Coup d’accélérateur économique. Si, comme le note le co-auteur du livre « La France face au vieillissement, le grand défi  » (Ed Descartes&Cie) : « les économistes se sont entre-déchirés, entre pessimistes qui n’imaginent pas d’issue possible à cette surpopulation vieillissante, et les optimistes, qui espèrent du progrès technique une solution à ce choc brutal du XXIème siècle », le vieillissement de la population est en train de faire naître un nouveau secteur économique baptisé ‘‘silver économie’’ (l’économie aux cheveux argentés). Le Commissariat général à la stratégie évalue aujourd’hui à quelque 240 le nombre d’entreprises spécialisées. Fort de 43.000 salariés, ce secteur pèse pour près de 56 milliards d’euros de chiffre d’affaires. A méditer.

Les Thématiques