Des universitaires avec une conviction : l’importance d’un débat ouvert et accessible

Quelle politique pour la jeunesse ?

 




 

Quelle politique pour la jeunesse ?

Question cruciale à l’aube du nouveau quinquennat. Qu’en sera-t-il dans les faits au cours des cinq prochaines années… et après ?

Fort d’une discussion entretenue avec près de 16 000 jeunes de 18 à 28 ans au cours des derniers mois, le Cercle des économistes se livre à une synthèse des enjeux pour cette génération.

La jeunesse est aujourd’hui partagée entre inquiétudes et espoirs. Comment répondre à ses attentes et objectifs ? Selon Akiko Suwa-Eisenmann, une politique pour la jeunesse ne s’arrête pas aux jeunes, car la jeunesse dure de plus en plus longtemps. D’où l’importance de revoir l’ensemble des principes de base : définition des socles communs, financement des études, transition vers la vie active, responsabilité des entreprises…

Les propositions de l’auteure, formulées dans cette note, seront complétées par une série de propositions coconstruites avec des jeunes lors d’ateliers de travail. Rendez-vous aux Rencontres Économiques d’Aix-en-Provence les 8, 9 et 10 juillet prochains pour les découvrir.

 

 


 

Réagissez aux propositions

Les Thématiques