30 universitaires et une conviction : l'importance d'un débat ouvert et accessible

Faut-il s’inquiéter pour l’Allemagne et pour l’Europe ?

Jamais, depuis la création de la République fédérale allemande en 1949, le pays n’avait connu une telle impasse politique. Dans la nuit de dimanche à lundi, les libéraux du FDP ont quitté la table des négociations où ils tentaient depuis le 24 septembre d’établir un compromis politique avec la CDU d’Angela Merkel, son alliée la CSU, et les Verts. Leur objectif était de former un gouvernement, puis de lui donner une feuille de route. Angela Merkel a acté ce lundi matin l’échec des négociations. La chancelière doit désormais trouver une porte de sortie à cette crise politique inédite. Alors, faut-il s’inquiéter pour l’Allemagne et l’Europe ?

On en parle avec: Jean-Hervé Lorenzi, président du Cercle des économistes. Olivier Babeau, professeur d’économie à l’Université de Bordeaux et vice-président de la Fondation Concorde. Ainsi que notre éditorialiste économique Emmanuel Lechypre. – 18h l’heure H – Interview, du lundi 20 novembre 2017, présenté par Hedwige Chevrillon, sur BFM Business.

Les Thématiques