fbpx

Des universitaires avec une conviction : l’importance d’un débat ouvert et accessible

Le patriotisme économique a-t-il encore un sens ? – Ou la mondialisation en question

De la mondialisation au patriotisme économique : régression ou juste retour des choses ?

« Comme le capitalisme, le patriotisme économique a connu et connaît plusieurs formes selon la période et la zone géographique retenues. Il convient donc de le décliner au pluriel. S’agit-il d’une forme « acceptable » de protectionnisme ? La fermeture des frontières et la mise en place de tarifs douaniers élevés ou punitifs ne forment pas historiquement le bon chemin vers la croissance économique. »

La mondialisation heureuse a vécu. Les études montrent qu’elle a favorisé le développement d’une classe moyenne dans les pays émergents et l’appauvrissement de la classe moyenne inférieure des pays développés. Aussi a-t-on observé l’apparition de gouvernements populistes dans le monde occidental, dont l’un des credo est de privilégier une production et une consommations « nationales ».
Dans le même temps les succès économiques de la Chine questionnent la pérennité du lien entre capitalisme et libéralisme. Autour de cette problématique complexe, l’ouvrage regroupe une dizaine de contributions de spécialistes qui proposent des approches relevant de plusieurs dimensions (histoire, géographie, économie, sociologie, politique).

 

Christian de Boissieu est vice-Président du Cercle des économistes et Professeur Émérite d’économie à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.

Le patriotisme économique a-t-il un sens aujourd’hui ? est un ouvrage réalisé sous la direction de Christian de Boissieu et Dominique Chesneau. Il est disponible dans vos librairies.

Les Thématiques