Des universitaires avec une conviction : l’importance d’un débat ouvert et accessible

Où va l’éco ?

Chaque semaine, un expert décrypte un sujet au cœur de l’actualité économique.

  

Françoise Benhamou : "Des économistes répondent aux populistes"
EPISODE 20 15/04/2022

Quelques jours après que le vote contestataire a rassemblé plus de 50% des suffrages au premier tour de l’élection présidentielle, les membres du Cercle des économistes publient « Des économistes répondent aux populistes ». Aux Etats-Unis, au Brésil ou en France, les populistes ont un sujet de dénonciation privilégié : l’économie qui, dictée par les « intérêts » des banques et des marchés, tendrait vers une mondialisation indifférente aux peuples. Mais ces arguments résistent-ils à l’épreuve des faits et de l’analyse ?

Du bilan des populistes au pouvoir à leur rapport aux chiffres, en passant par le lien entre immigration et chômage, 17 membres du Cercle des économistes se livrent à un exercice de décryptage des « données » et « analyses » énoncées en vérité par les populistes. A l’occasion de la parution de cet ouvrage, Françoise Benhamou est l’invitée d’Où va l’éco ?

Françoise Benhamou est présidente du Cercle des économistes et professeure à l’Université Sorbonne Paris Nord. Elle a codirigé avec Hippolyte d’Albis la publication de l’ouvrage « Des économistes répondent aux populistes », publié aux Editions Odile Jacob. Pour en savoir plus sur l’ouvrage, rendez-vous sur le site du Cercle des économistes.

Erwann Tison : "En France, on devient propriétaire de plus en plus tard, quand on est de plus en plus riche"
EPISODE 19 08/04/2022

A quelques jours du premier tour de l’élection présidentielle, Où va l’éco ? s’intéresse à la politique du logement. Comme bien d’autres sujets économiques, la question du logement a été absente de la campagne pour l’élection présidentielle. Si chaque candidat a abordé le sujet, les propositions se sont souvent limitées à quelques incantations et « solutions magiques », sans programme précis planifiable sur le long terme.

Dans le cadre de l’opération « Relançons le débat économique », lancée par le Cercle des économistes, Erwann Tison s’est penché sur le sujet et publie une note avec des propositions fortes : « Les cinq dysfonctionnements à corriger sur le marché du logement ».

Quels sont ces dysfonctionnements, et en quoi pénalisent-ils la société et l’économie française ? Que nous dit le logement des fractures territoriales observées en France ? Comment rendre efficace la politique de logement social ? Combien coûterait une telle politique du logement ? Autant de questions qui auraient dû être débattues lors de cette campagne.

https://lecercledeseconomistes.fr/cinq-dysfonctionnements-a-corriger-sur-le-marche-du-logement-podcast/
Patrice Geoffron : "La sobriété énergétique est une manière efficace de résister"
EPISODE 18 01/04/2022

Guerre en Ukraine, dérèglement climatique : les crises viennent nous rappeler l’urgence d’opérer la transition énergétique. Celle-ci demandera des efforts colossaux, à la fois industriels, techniques et politiques. Concrètement, que proposent les candidats à l’élection sur ce sujet qui touche à la fois au problème du pouvoir d’achat, de la souveraineté et du climat ? Ont-ils une stratégie claire et réaliste en la matière ? Que nous dit la guerre en Ukraine de notre fragilité en termes d’approvisionnement énergétiques ? Comment faire face, à court-terme, à cette situation ? A plus long-terme, comment l’Europe peut-elle enfin opérer sa transition énergétique, et à quel coût ?

Pour éclairer le débat, Patrice Geoffron est l’invité d’Où va l’éco ?. L’occasion de revenir avec lui sur quelques uns des enseignements de sa dernière note : « Décarbonation : comment réagir aux crises en cours ? ».

https://lecercledeseconomistes.fr/patrice-geoffron-la-sobriete-energetique-est-une-maniere-efficace-de-resister/
Patrick Artus : "Le prochain président de la République héritera d'une situation où la crise sociale menace"
EPISODE 17 25/03/2022

Peut-il y avoir consensus entre les économistes sur certains choix de politiques économiques qui s’imposent ? Sur quoi doit reposer un programme de politique économique ? Quelles propositions pour restaurer le pouvoir d’achat des Français, rogné par la hausse des prix de l’alimentation, du logement, de l’énergie ? Comment donner aux Français les compétences nécessaires pour redevenir une nation industrielle et innovante ? Peut-on encore repousser la question de la dette ?

Autant de questions sur lesquelles les programmes des candidats à l’élection présidentielle n’apportent, pour la plupart, que peu de réponses. Parlons-en avec Patrick Artus dans le dernier épisode d’Où va l’éco.

Yann Algan : "La quête de sens de la jeunesse ne pourra pas se résumer à une mesure technocratique"
EPISODE 16 18/03/2022

A trois semaines du premier tour des élections présidentielles, les questions de politique économique et sociale peinent à émerger dans le débat. Au premier rang de ces absentes : la jeunesse. Comment vivent les jeunes français en 2022 ? Comment ceux que l’ont dit désintéressés de la politique abordent-ils l’élection à venir ? Pour mieux comprendre les besoins et les attentes des moins de 30 ans, le Cercle des économistes a lancé, il y a un mois, une grande conversation avec la jeunesse.

Pour ce nouvel épisode d’Où va l’éco, Yann Algan présente en exclusivité certains enseignements de cette grande conversation. Et ils sont édifiants. La conversation continue jusqu’au 29 mars sur dac2022.fr, vous aussi, prenez part à la discussion !

Alain Trannoy : "Nous proposons de diminuer les cotisations sociales salariales et les impôts de production en créant un impôt unique sur le foncier"
EPISODE 15 11/03/2022

Nous parlons aujourd’hui héritage, transmission et succession, dans une campagne présidentielle où les sujets économiques et sociaux peinent à s’imposer, voire même à exister. Cette question est pourtant essentielle : le patrimoine foncier français représente pas moins de 7000 milliards d’euros. Mais ce sujet semble passer à côté des propositions des candidats.

Pourquoi est-ce un problème du point de vue des inégalités, accentué par la flambée des prix de l’immobilier ? Comment faire la différence entre foncier et bâti ? Quelles pistes et quelles réformes pour corriger les inégalités de patrimoine ?

https://lecercledeseconomistes.fr/alain-trannoy-nous-proposons-de-diminuer-les-cotisations-sociales-salariales-et-les-impots-de-production-en-creant-un-impot-unique-sur-le-foncier/
Pierre Jacquet : "Les jeunes ne trouvent pas dans le débat politique actuel les réponses à ce qui les intéresse"
EPISODE 14 11/02/2022

Alors que le premier tour de l’élection présidentielle a lieu dans moins de deux mois, la campagne peine toujours à intéresser les Français. Parmi eux, une catégorie fait figure de grande absente : les jeunes. Pourtant, le constat est unanime : cette catégorie de la population, qu’on parle des étudiants, des décrocheurs ou des travailleurs précaires, est la grande victime de la pandémie depuis deux ans.

Pourquoi est-il capital de faire de la jeunesse une des priorités du futur quinquennat ? Pourquoi, au-delà de propositions éparses, si peu de vision de la part des candidats pour la jeunesse ? Comment mieux écouter les jeunes, tenir compte des aspirations de ceux qui sont pourtant le principal vecteur d’innovation pour la société ?

Pour éclairer toutes ces questions, Où va l’éco ? donne cette semaine la parole à Pierre Jacquet, à l’occasion du lancement mardi 15 février de « Discuter, Agir, Changer – Jeunesse 2022 », une grande conversation avec la jeunesse organisée par le Cercle des économistes. Plus d’informations à venir sur l’opération sur le site du Cercle des économistes !

https://lecercledeseconomistes.fr/pierre-jacquet-les-jeunes-ne-trouvent-pas-dans-le-debat-politique-actuel-les-reponses-a-ce-qui-les-interesse/
Pouvoir d'achat. La préoccupation principale des Français s'invite dans la campagne.
EPISODE 13 28/01/2022

Gros plan cette semaine sur le pouvoir d’achat. Flambée des cours du pétrole, envolée du prix des carburants à la pompe dans la foulée, retour de l’inflation sur les biens de consommation courante, augmentation des salaires… de nombreuses questions s’imposent à la veille de la présidentielle. L’économie, absente pour l’instant des discours des candidats, s’invite au cœur de la campagne.

Alors que, de sondage en sondage, le pouvoir d’achat s’impose comme LE sujet de préoccupation numéro 1 des Français tentons d’en comprendre les enjeux. Cette inquiétude est-elle légitime ? Les entreprises ont-elles les moyens d’augmenter les salaires ? Comment gérer une inflation qui paraît de moins en moins transitoire ? La jeunesse n’est-elle pas la grande oubliée dans cette question ?

Présidentielle 2022. Les questions économiques posées aux candidats.
EPISODE 12 14/01/2022

Pour ce premier épisode de l’année, Où va l’éco ? … campagne pour les élections présidentielles. Dans un contexte d’incertitude, et à moins de 3 mois du premier tour, la gestion de la crise sanitaire et les questions d’identité et de sécurité dominent le débat politique. Avec une grande absente : l’économie. Pourtant, les enjeux sont majeurs pour les Français. C’est pourquoi le Cercle des économistes a formulé, le 13 janvier 2022, 20 questions aux candidats sur 7 thématiques clés.

Aujourd’hui, Patrick Artus revient sur certaines de ses questions, dont vous retrouverez la liste complète ainsi que les points de vue d’économistes sur lecercledeseconomistes.fr

Pour Patrick Artus, la France souffre d’un manque d’investissement dans la transition écologique et numérique. Générant trop peu de revenus, l’économie française est incapable de financer les besoins énormes générés par ces transitions – la transition écologique devrait, à elle seule, coûter chaque année 4,2% du PIB pendant 30 ans. Pourquoi la France produit-elle si peu de revenus ? L’État peut-il investir dans les secteurs prioritaires ? Écoutez et partagez l’épisode 12 d’Où va l’éco ?

Le Livret A est-il vraiment un placement populaire ?
EPISODE 11 17/12/2021

Cette semaine, Où va l’éco ? s’intéresse à l’épargne des Français. Le ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance, Bruno Le Maire, a récemment annoncé que le taux de rémunération du Livret A serait revalorisé au mois de janvier. Il est aujourd’hui à son niveau plancher historique de 0.5%. Parallèlement, l’assurance-vie a enfoncé au mois d’octobre son plafond historique en termes de cotisations : 13 milliards 200 millions d’euros, pour une collecte nette proche de 3 milliards d’euros, du jamais vu depuis septembre 2019. Cela pose la question de l’utilisation de l’épargne des Français, dont le montant global a gonflé à la faveur des confinements, et notamment de son fléchage vers l’investissement.

Le Livret A et le LDD sont-ils des produits d’épargne aussi populaires qu’on le dit ? Faut-il fusionner ces produits d’épargne ? Comment flécher l’abondante épargne des français vers l’investissement dans l’économie réelle ? La rémunération du risque est-elle suffisante aujourd’hui en France ? Quelles sont solutions pour convaincre les Français de « mieux » utiliser leur épargne ? Éléments de réponse avec Philippe Trainar.

Olaf Scholz succède à Angela Merkel. Une nouvelle ère s'ouvre pour l'Europe ?
EPISODE 10 10/12/2021

A Berlin, le social-démocrate Olaf Scholz vient d’être nommé nouveau Chancelier. Près de deux mois après les élections législatives marquées par la fin de la domination des conservateurs, Olaf Scholz succède à Angela Merkel. Avec les Verts et les libéraux il forme une coalition inédite. Pour analyser ce moment important pour l’Europe, Où va l’éco ? interroge Christian de Boissieu.

Quel regard porter sur le nouveau chancelier allemand ? Faut-il attendre des changements en matière de politique économique et sociale ? Quelle vont être les conséquences de la nomination d’un chancelier social-démocrate sur la politique de la Banque centrale européenne ? La « règle d’or budgétaire », mise entre parenthèse depuis l’émergence du Covid-19, va-t-elle faire son grand retour ?

Alors que la France s’apprête à prendre pour six mois la présidence tournante de l’Europe, le changement de gouvernement en Allemagne peut-il influencer la présidence française ? Quel avenir pour le couple franco-allemand, moteur économique et politique de l’Europe ?

Inclusion économique. 7 propositions pour 1,5 million de jeunes.
EPISODE 9 03/12/2021

1,5 million de jeunes en France ne sont ni en études, ni en emploi, ni en formation continue. On les appelle les NEETs. Leur insertion représente un défi économique et social majeur et devrait être au centre du débat pour les prochaines élections présidentielles. Cette semaine, Où va l’éco ? interroge Grégory Verdugo, suite à la présentation d’une note du Cercle des économistes à l’occasion du 1er Sommet de l’inclusion économique.

L’inclusion économique des NEETs est une politique complexe, tant il s’agit d’une population hétérogène en termes d’âge, d’origines géographiques, de compétences et de niveau de formation. Seules des mesures ambitieuses peuvent y répondre. Le Cercle des économistes en a formulé 7, pour agir sur le levier de la formation et lutter contre la ségrégation spatiale. Mais une vraie politique envers cette catégorie de la population est avant tout un levier de croissance (jusqu’à +0,4% de PIB) et de cohésion sociale.

Egalité économique femmes-hommes. Une nouvelle loi pour faire (enfin) changer les choses ?
EPISODE 8 26/11/2021

Cette semaine, Où va l’éco ? se penche sur la question de l’égalité économique et professionnelle femmes-hommes. Alors que nous fêtons les 10 ans de la loi « Copé-Zimmermann », le parlement se saisit d’un nouveau texte, dit loi « Rixain », visant à accélérer l’égalité économique et professionnelle.

Cette proposition de loi prévoit notamment des mesures pour le quotidien des femmes, un index d’égalité dans l’enseignement supérieur, un quota de 40% de femmes aux postes de direction des grandes entreprises ou encore des mesures pour favoriser l’entrepreneuriat des femmes. Quel bilan dresser de la loi « Copé-Zimermann » ? Les objectifs portés par la loi « Rixain » sont-ils atteignables ? Une nouvelle loi suffira-t-elle à faire changer les choses ? Quelles mesures pour accélérer réellement l’égalité ?

Prenons le temps d’analyser les enjeux de cette nouvelle loi avec Emmanuelle Auriol, membre du Cercle des économistes et professeure à l’École d’Économie de Toulouse, et Marie Eloy, présidente de Femmes des Territoires et de Bouge ta Boîte.

Bourses européennes. La guerre est déclarée ?
EPISODE 7 19/11/2021

Lundi 15 novembre, Royal Dutch Shell a annoncé le transfert de son siège des Pays-Bas au Royaume-Uni. Le déplacement de la plus grosse entreprise cotée à Amsterdam est-il un épiphénomène ou le signe d’un mouvement plus profond ? Alors que les pays européens ont pris conscience de l’importance de disposer d’une place financière forte, chacun multiplie les tentatives pour améliorer sa compétitivité et développer son écosystème financier, notamment à coup de mesures fiscales.

Résurgence des introductions en bourse, engouement pour les SPAC, risque d’une bulle sur les marchés… Catherine Lubochinsky décrypte dans ce sixième épisode d’Où va l’éco ? les mouvements et tendances à l’œuvre dans la finance européenne.

Suspension des allocations chômage. Une vraie incitation au retour à l'emploi ?
EPISODE 6 12/11/2021

La suspension des allocations chômage en cas de refus d’une offre d’emploi peut-elle réellement inciter au retour à l’emploi ? C’est la question dont nous discutons cette semaine dans Où va l’éco ? avec Philippe Trainar.

Le dispositif annoncé par le chef de l’État est-il réellement novateur ? Un système de sanctions, pour les chômeurs qui refusent des postes sans justification, peut-il réellement être une incitation de retour à l’emploi ? Le Président de la République déclare « nous conduisons en ce moment une indispensable réforme de l’assurance-chômage ». Question à l’économiste : la « vraie » réforme de l’assurance-chômage, du moins présentée comme telle, est-elle engagée ? Quels seraient, à vos yeux, les ingrédients d’une vraie réforme de l’assurance-chômage permettant un retour au plein emploi en France ? Lors de chaque réforme, la question revient de savoir qui doit, in fine, gérer le régime d’assurance chômage : partenaires sociaux ou État. Quels arguments permettraient de trancher la question, une fois pour toute ?

Contrat d'engagement jeune. En fait-on assez pour la jeunesse ?
EPISODE 5 05/11/2021

Cette semaine, Où va l’éco ? s’interroge sur le Contrat d’engagement jeune. L’exécutif a présenté mardi 2 novembre ce dispositif destiné aux jeunes les plus éloignés de l’emploi. Tous les jeunes de moins de 26 ans sans formation ni emploi depuis plusieurs mois pourront bénéficier de 15 à 20 heures d’accompagnement par semaine pour découvrir un métier, se former, trouver un apprentissage ou un emploi. Ils recevront, en contrepartie, une allocation pouvant aller jusqu’à 500€ par mois, sous condition de revenus, d’assiduité et d’acceptation des offres d’activité faites. L’objectif est d’aider au moins 400.000 d’entre eux dès l’année prochaine.

Ce contrat d’engagement est-il de nature à conduire ou ramener réellement les jeunes concernés vers l’emploi ? Le montant de 500€ est-il suffisant ? Comment aller plus loin pour les jeunes ? Par quoi doit passer une vraie politique en faveur du soutien et de l’emploi des jeunes ? Éléments de réponse avec Alain Trannoy.

G20 et COP26. Peut-on concilier croissance et climat ?
EPISODE 4 30/10/2021

Cette semaine, direction Rome et Glasgow. Avant les négociations cruciales sur le climat en Écosse à l’occasion de la COP26, la relance de l’économie mondiale est sur la table d’une réunion du G20 en Italie, première réunion des dirigeants des 20 plus grandes économies du monde en face à face depuis deux ans.

Peut-on attendre de réelles avancées du G20 et de la COP26 ? Alors que la pandémie nous plonge dans un nouveau paradigme, peut-on réellement bâtir la croissance de demain sur de nouvelles bases ? Taxation des multinationales, taxe carbone… quelles doivent être les priorités des 20 pays membres du G20 ? Peut-il y avoir consensus, alors que la Chine semble faire bande à part ?

Pour ce quatrième épisode d’Où va l’éco ? Lionel Fontagné dresse un panorama des enjeux des prochains grands rendez-vous internationaux. Pour prolonger l’analyse du commerce international et de ses effets socio-économiques, découvrez le dernier ouvrage de Lionel Fontagné, « La feuille de paie et le caddie® ».

Indemnité inflation. Le recours à la monnaie hélicoptère, à six mois de l'élection présidentielle.
EPISODE 3 22/10/2021

Ni baisse des taxes ni chèque carburant mais une « indemnité inflation » de 100 euros pour 38 millions de Français. Jean Castex a annoncé jeudi 21 octobre une mesure pour répondre aux inquiétudes sur la flambée du prix des carburants et le pouvoir d’achat. Par ailleurs, le gel du prix du gaz en France sera prolongé jusqu’à la fin de l’année 2022.

Ces mesures sont-elles à la hauteur de la situation ? Le gouvernement recourt finalement à l’helicopter money : que signifie ce concept ? Comment interpréter ces mesures, à moins de 6 mois de l’élection présidentielle ? Quelles conséquences pour le budget 2022, alors que de nouvelles dépenses s’ajoutent au fil des semaines ?

France 2030. Un vrai plan d'avenir ?
EPISODE 2 15/10/2021

Redevenir une grande nation d’innovation et produire davantage. Le président de la République, Emmanuel Macron, a dévoilé mardi 12 octobre un plan d’investissement de 30 milliards d’euros pour gagner ce que le chef de l’État a appelé la « bataille de l’indépendance » d’ici la fin de la décennie. L’objectif est de permettre à l’économie française de s’imposer dans un un monde d’après-crise soumis à des changements rapides et violents.

Ce plan est-il à la hauteur des enjeux ? Industrie, semi-conducteurs, hydrogène, décarbonation, santé… ce plan est-il suffisamment ciblé ? Comment refaire de la France une terre d’innovation ?

Pour ce deuxième épisode d’Où va l’éco ?, Christian de Boissieu apporte son éclairage sur les enjeux du plan France 2030.

Budget 2022. Quelle trajectoire pour les finances publiques ?
EPISODE 1 01/10/2021

Le gouvernement a présenté son projet de loi de finances pour 2022, qualifié de budget « de relance et d’investissement ». Il prévoit une baisse des dépenses de L’État de 34,5 milliards d’euros (−7,9%), mais en parallèle une hausse des dépenses « pilotables » des ministères (près de 12 milliards d’euros), sans compter le plan d’investissement (20-30 milliards d’euros) et la création d’un revenu d’engagement pour les jeunes (dont le coût n’a pas encore été chiffré).

Ce budget est-il réaliste ? A sept mois des élections présidentielles, que nous dit ce budget de la trajectoire des finances publiques à long terme ? Le mot « rigueur » va-t-il faire son retour ?

Pour ce premier épisode d’Où va l’éco ?, Patrick Artus apporte son éclairage et décrypte ces questions clés pour la prochaine élection présidentielle.

Les Thématiques